Voyage sur la Costa Blanca

Voyage sur la Costa Blanca

Club Olé Hôtel AR Imperial Park Resort ***

À environ 3 km du centre de Calpe et de la plage de sable du Levante, résidence aux appartements et prestations de qualité...

Il y a cinquante ans, le beau littoral d’Alicante a rendu la Costa Blanca célèbre. Le climat chaud et sec, la lumière brillante et des kilomètres de plages de sable fin et d’eau tempérée font de la «Côte Blanche» l’une des zones touristiques les plus animées d’Espagne.

Aujourd’hui, en dépit de longues étendues d’immeubles et de villas blanches, on trouve toujours des plages de sable sauvages, des criques cachées, des falaises. El Trenet, un service ferroviaire local qui circule entre Alicante et Dénia, permet d’accéder à des endroits plus calmes.

Bien que les anciens villages de pêcheurs aient été longtemps engloutis par l’étalement des stations balnéaires, quelques noyaux de vieille ville, comme ceux de Xàbia (Jávea) et Altea, survivent encore. Alicante, elle-même a beaucoup à offrir, outre la vie nocturne légendaire, tandis que Denia est un mélange alléchant entre ville de pêche traditionnelle, station balnéaire et destination gastronomique.

De plus, ne manquez pas la vieille ville de Benidorm… C’est l’un des endroits les plus faciles au monde pour se détendre et ne rien faire ! Ces dernières années, Benidorm a été transformée en une destination touristique majeure. Benidorm a deux plages glorieuses, Poniente et Levante, qui sont toutes deux soutenus par de belles promenades ainsi que d’une petite marina. Le quartier historique animé vaut une visite. Il y a une sélection incroyable de divertissement et d’excitation pour les gens, y compris les spectacles de cabaret, boîtes de nuit et tous les types de bar.

Espagne

Des paysages variés, des villes riches en patrimoine historique, une côte balnéaire et festive, pas de doute, l’Espagne a de quoi séduire et c’est d’ailleurs ce qui lui permet de décrocher la deuxième place au classement mondial des destinations touristiques. Son soleil constitue son premier atout vis-à-vis de l’Europe du Nord qui en manque, mais elle y ajoute la côte des Asturies, qui étire ses vertes falaises le long de l’Atlantique jusqu’en Galice, terre d’accueil des Pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle. Elle ajoute au centre du pays, Madrid, une capitale brillante qui vit de jour comme de nuit et se veut une porte d’entrée idéale en terre castillane pour les amateurs de cités médiévales. Le sud du pays est un véritable carrefour historique des civilisations, où les représentations mauresques côtoient les édifices chrétiens au cœur des cités andalouses. ET puis l’Espagne, c’est a …

A faire

Les revendications autonomistes ne sont pas un sujet de plaisanterie. Basques, catalans, andalous ou valenciens n’ont aucun humour à ce sujet et se sentent généralement d’abord basques, catalans ou andalous avant d’être espagnols. Ne jamais ironiser sur la royauté. S’adapter dès son arrivée au rythme espagnol : le déjeuner se prend tard, rarement avant 14h, tout comme le dîner qui n’arrive que rarement avant 22h. Si les cigarettes coûtent beaucoup moins cher en Espagne qu’en France, inutile de remplir le coffre de la voiture, la douane veille : les quotas n’autorisent le voyageur à rapporter que cinq cartouches de cigarettes au maximum.

A savoir

Au restaurant ou à l’hôtel, le service est supposé être compris dans les tarifs affichés. Si cela n’est nullement obligatoire, il est toutefois bien vu de laisser un pourboire d’environ 5%.

Economie

Le niveau de vie est très variable en Espagne entre les villages ruraux du centre du pays et la capitale ou Barcelone. Globalement les prix sur les sites touristiques sont sensiblement les mêmes qu’en France, ailleurs ils sont fréquemment plus bas. Le salaire annuel brut moyen dans l’industrie et les services est d’environ 21000 €. Le salaire minium annuel, brut, est d’environ 8400 €.
Juillet et Août sont les périodes les plus fréquentées pour les voyageurs internationaux, donc si vous voulez aller quelque part où vous n’entendrez pas trop l’anglais, la Costa Brava à cette période de l’année n’est pas l’endroit idéal. À bien des égards, ce n’est pas le meilleur moment pour venir en Espagne, en particulier pour les villes intérieures comme Madrid et Séville, car les Espagnols évacuent ces villes dans les mois insupportables et s’échappent vers la côte plus fraiche.

Il peut être tentant pour certains de visiter l’Espagne à l’époque la plus chaude de l’année afin qu’ils puissent garantir qu’ils obtiennent un bronzage. Mais vous pouvez regretter cela lorsque vous verrez à quel point il peut être chaud. Juin et septembre sont des moments plus confortables pour se bronzer (et ne pas exclure les mois de mai et octobre).

Si c’est le seul moment de l’année, vous pouvez voyager, mais vous n’aimez pas l’idée d’une chaleur si intense, envisagez de visiter le nord de l’Espagne à la place. Bilbao et Santiago de Compostela sont beaucoup plus frais que les villes au sud.

2017-11-23T16:23:09+00:00